Okotoks, Alberta 1-800-805-0765 | |

Neepawa, Manitoba 1-800-430-5955

Les Découpeuses de la Luzerne (Mégachiles) et Pollinisation du Bleuet Sauvage

Avec la combinaison d’implication et d’expérience des actionnaires et producteurs, nous faisons la pollinisation et la production des mégachiles pour les marchés domestiques et d’exportation. La division de pollinisation de notre compagnie a offert ses services du Manitoba jusqu’aux endroits extrême sud en Californie et Arizona aux Etats-Unis, et à l’est du Canada, en ce qui concerne les bleuets sauvages.

Les Découpeuses de la Luzerne (Mégachiles) au Canada
La production de la semence de luzerne n’était pas vraiment viable avant l’introduction des mégachiles. La gestion des mégachiles s’est améliorée d’une façon soutenue avec l’augmentation du nombre d’acres dans l’ouest canadien et l’incubation, l’équipement des champs et les techniques d’entreposage ont évolué. Il y a plusieurs modèles variés d’abris, nids, incubateurs, équipement d’extraction, techniques de gestion maintenant, employés sur plusieurs variétés de récoltes, dans beaucoup d’endroits. Les mégachiles sont utilisées aux Etats-Unis et au Canada pour la pollinisation de la luzerne, canola hybride, sarrasin, graines de semence de légumes, melon et bleuets sauvages.

Notre implication avec l’industrie du bleuet
Nous avons 10 ans de projets, d’essais et développement de la pollinisation des mégachiles pour le bleuet sauvage et fournissons des producteurs en Nouvelle Ecosse, au Nouveau Brunswick, au Québec et à l’Ile du Prince Edward avec mégachiles. En 2002, nous avons introduit les premiers services de pollinisation pour l’Île du Prince Edward et le sud du Nouveau Brunswick, utilisant les mégachiles sur les bleuets sauvages. De nos dispositifs spéciaux d’incubation sur l’Île du Prince Edward, nous pouvons pourvoir toutes les régions de l’Île et aussi le sud du Nouveau Brunswick.

Pollinisation et les mégachiles au Québec
L’expansion des terres de bleuets sauvages continuera à créer une forte demande pour une pollinisation suffisante, non seulement due à l’augmentation du nombre de terres en production de bleuets sauvages mais aussi due à l’augmentation des rendements de mise à fruits et de maturation des fruits demandant un taux plus élevé de pollinisation. Comme il y a plus de terres qui sont utilisées, l’habitat naturel des abeilles indigènes est érodé. Une pollinisation supplémentaire est essentielle pour des rendements plus élevés et ceci, traditionnellement, a été fait par les abeilles domestiques. La disponibilité de colonies d’abeilles domestiques est un problème dans toutes les régions de production des bleuets sauvages dans les Maritimes et au Québec. La mortalité hivernale dans les ruches, une faible production de miel venant des champs de bleuets, les coûts qui augmentent pour déplacer et maintenir des ruches saines, les restrictions sur les mouvements de colonies d’abeilles dans certaines régions, la demande d’expansion des bleuets sauvages dans d’autres régions et les problèmes continus causés par les pucerons variés et les pathogènes dans l’industrie de l’abeille à travers le Canada, tout cela contribue à l’insuffisance du nombre de colonies d’abeilles saines.

Les mégachiles sont le deuxième groupe d’insectes pollinisateurs sous gestion. Ces abeilles ont donné des bons résultats depuis plusieurs années en Nouvelle Ecosse et au Nouveau Brunswick dans les bleuets sauvages et sont maintenant de plus en plus populaires à l’Île du Prince Edward et au Québec. Les avantages des mégachiles sont énumérés sur la page suivante.

Appeler votre pour plus d’information
1-800-430-5955